Skip to main content

Vermicelles de konjac au thon (Shirataki to Tsuna no itamé-ni)

Le « Konjac » est un produit d’origine asiatique qui vient d’émerger dans le marché français autant que l’aliment minceur comme coupe faim.
Il est vrai que sa basse teneur en calories et en fibres serait assez efficace pour le régime alimentaire.
Comme le « Konjac » est à la base de plant (wiki ), il a une bonne teneur en fibres.

Malgré le bon côté de ce nouveau venu, on ne sait pas bien comment cuisiner…

Un jour, une commerçante prés de chez moi m’a posé une question.

Vous le mangez comment ? Il est très difficile à assaisonner et en plus ça reste un odeur particulier même après la cuisson…

Voilà, cela résume exactement le clef de cuisine Konjac !
Essayez d’ajouter une étape de préparation avant le cuisiner. Ça change tout !!

Konjac

Pour 2 personnes / Difficulté ★☆☆

【Ingrédients】

  • 1 sachet de Shirataki ou Spaghetti de Konjac (150g environ)
  • 1 petite boîte de thon naturel (50g)
  • 1 c.à.s. de Sauce soja
  • 1 c.à.c. d’Huile de sésame
  • 1 c.à.c. de Mirin ou 1/2 c.à.c. de Sucre
  • 1/2 c.à.s. d’émincé de gingembre frais
  • 1/2 c.à.s. de Sésame

【Préparation】

  1. Si votre konjac est noué, dénouez et coupez 1/2 ou 1/3 en longueur pour faciliter le déguster.
  2. Blanchissez le konjac dans l’eau bouillante. (Très important ! Cela élimine son odeur et rend facile à prendre l’assaisonnement.) Puis égouttez-le.
  3. Sautez le konjac et le jus de boîte de thon avec un peu de matière grasse dans une casserole jusqu’à l’évaporation d’eau.
  4. Ajoutez le gingembre émincé et le thon, puis la sauce soja, Mirin (ou Sucre). Continuez le sauter jusqu’à l’absorption d’assaisonnement.
  5. A la fin de cuisson, ajoutez l’huile de sésame et parsemez le sésame.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *